14 fautes d’orthographe vraiment terribles que vous ne referez plus jamais de votre vie

image

Voici une sélection de 14 fautes d’orthographes vraiment terribles commises par un grand nombre de personnes surtout sur Facebook… Attention, après avoir lu cet article, vous n’aurez plus le droit de les faire !

1. « Tout » ou « tous »

Pour savoir si vous devez utiliser « tout » ou « tous », fiez-vous à ce qui suit. S’il s’agit d’un singulier, le « tout » sera de rigueur alors que pour un pluriel, l’utilisation du « tous » s’imposera.

2. Le « ne » obligatoire à toute négation

Si, dans le langage parlé, nous mangeons parfois le « ne » dans les phrases négatives, ne l’omettez pas à l’écrit !

3. « a » ou « à »

Pour savoir quelle écriture choisir, tentez de remplacer par « avait ». Si la phrase garde son sens, le « a » s’impose. Dans le cas contraire, ce sera donc le « à ».

4. « balade » ou « ballade »

Le synonyme de promenade s’écrit « balade ». Avec deux « l », la ballade désigne un chant poétique.

5. « censé » ou « sensé »

Remplacez le mot par « supposé ». Si la phrase garde son sens, ce sera « censé ». « sensé » signifie, quant à lui, avoir du sens.

6. « autant pour moi » ou « au temps pour moi »

Si vous désirez la même chose ou la même quantité, vous devez écrire « autant pour moi ». En revanche, si vous avez fait une erreur, il faudra, bel et bien, écrire « au temps pour moi ».

7. « nourrir » et « mourir »

Parce que certains hésitent parfois à savoir combien de « r » prend « mourir » et « nourrir », unmoyen mnémotechniqueexiste : on se nourrit plusieurs fois (donc deux r) mais on ne meurt qu’une fois (un seul r) !

8. « é » ou « er »

Pour savoir s’il faut terminer un verbe par « é » ou « er », remplacez-le par un verbe terminant en -ir. Si la phrase convient, c’est l’infinitif en « er » qui s’impose. Dans le cas contraire, « é » fera l’affaire, tout en faisant attention alors, aux accords.

9. « cent » et « vingt »

Si ces deux mots sont normalement invariables, ils peuvent prendre un « s » s’ils sont multipliés et ne sont pas suivis d’un autre nombre.

10. « et bien » ou « eh bien »

En la matière, la règle n’est pas très complexe puisque « et bien » n’a aucun sens

11. « S’avérer vrai » ne veut rien dire

Parce qu’avérer vient du latin « verus » signifiant « vrai », c’est une erreur grammaticale d’écrire « s’avérer vrai ».

12. « parmi » et « malgré »

Même au pluriel, « parmi » et « malgré » restent invariables. A contrario, « jamais » et « toujours » prennent toujours un « s ».

13. « tort » ou « tord »

Le fait de ne pas avoir raison s’écrit « tort », « tord » correspondant à l’action de tordre quelque chose…

14. L’accord des couleurs

Quand la couleur est un adjectif, elle s’accorde en genre et en nombre. En revanche, si elle est aussi un nom, elle ne s’accorde généralement pas !

source

Copyright © 2015-2016 Le Pouvoir Mondial

Publicités

Un commentaire

  1. Il y a trois manieres par lesqulles l’Homme peut accéder à une langue, quelle qu’elle soit: l’écrie, la parler ou la comprendre. Les fautes grammaticales sont beaucoup plus perceptibles à l’écriture. En Afrique francophone par exemple, l’influence des dialectes et langues locale a fini par définir la règle selon laquelle « la langue dépend de celui qui la parle ». Qu’importe la manière, pourvu que le message passe. La grammaire est donc elitiste. L’imposer serait un frein à l’expression humaine et à l’extension de la langue elle-même.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s